Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Afrique

  1. Au Sénégal, Goran N'diaye, pionnier de l’agroécologie, fait pousser un potager dans le désert
    Il fait pousser des légumes sur une terre desséchée au milieu du désert, en appliquant les principes de la permaculture. Goran N'diaye est un précurseur, un visionnaire, qui forme aujourd'hui des jeunes agriculteurs au Sénégal pour qu'ils vivent de leurs cultures. Sa ferme, Kaydara, a tout d'une oasis. C'est aussi un espoir pour les habitants de la région. Reportage de notre confrère de France 2.
  2. Maroc : le journaliste Omar Radi interrogé par un juge d'instruction
    Au sommaire, au Maroc, la première comparution d’Omar Radi devant un juge d’instruction. Le journaliste et militant des droits humains est en détention préventive depuis fin juillet. Il a été arrêté pour "financements étrangers", "atteinte à la sécurité de l’État" et "viol". Ses soutiens dénoncent un "harcèlement judiciaire".
  3. Indépendance du Mali : 60 ans après, quel bilan ?
    Cette année, le Mali, qui vient de vivre un coup d'État, célèbre le soixantième anniversaire de son indépendance. Une occasion pour France 24 et RFI de revenir sur les ambitions, les accomplissements et les enjeux de ce pays. Le journaliste Alain Foka a réuni à Bamako cinq invités emblématiques pour tirer le bilan de ces six décennies et débattre des perspectives d'avenir.
  4. La chaîne M6 interdite en Algérie après la diffusion d’un reportage sur le Hirak
    L’Algérie a décidé de ne plus autoriser la chaîne de télévision privée française M6 à opérer dans le pays au lendemain de la diffusion d'un documentaire sur le mouvement de protestation populaire "Hirak". Ce reportage de l’émission "Enquête exclusive" fait également beaucoup réagir sur les réseaux sociaux.
  5. Maroc : le journaliste Omar Radi, détenu depuis fin juillet, entendu par un juge d'instruction
    Arrêté fin juillet au Maroc et emprisonné depuis pour "financements étrangers", "atteinte à la sécurité intérieure de l'État" et "viol", le journaliste marocain et militant des droits humains Omar Radi, est interrogé pour la première fois mardi par un juge d'instruction.