Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Afrique

  1. Edition spéciale : coup d'Etat au Burkina Faso, Roch Kaboré retenu dans un lieu secret
    Le Journal de l'Afrique revient sur le coup d'Etat au Burkina Faso survenu ce lundi. Des militaires ont annoncé à la télévision publique avoir pris le pouvoir et chassé le président Marc Roch Christian Kaboré, plongeant dans une nouvelle crise ce pays sahélien miné par d'incessantes attaques jihadistes. Nous serons à Ouagadougou avec Kalidou Sy et vous entendrez l'analyse du journaliste Antoine Glaser.
  2. La junte au Mali demande le retrait "immédiat" des forces spéciales du Danemark
    La junte au pouvoir au Mali a demandé lundi au Danemark de retirer "immédiatement" la centaine de soldats arrivés récemment dans le pays en crise. La semaine passée, le Danemark avait annoncé l'arrivée au Mali de 90 hommes censés participer au groupement européen de forces spéciales Takuba initié par la France.
  3. Coup d'état au Burkina Faso
    Le président Roch Marc Christian Kaboré a été contraint de démissionner. Des militaires ont en effet déclaré à la télévision nationale avoir pris le pouvoir. Les putschistes ont aussi annoncé la dissolution du gouvernement et la fermeture des frontières.
  4. Soudan : nouvelles manifestations meurtrières à Khartoum
    Trois manifestants ont été tués, lundi, par les forces de sécurité soudanaises lors d'une nouvelle manifestations contre le coup d'État militaire. La mobilisation populaire ne faiblit pas depuis le coup d'Etat du 25 octobre en dépit d'une répression meurtrière et de nouvelles rafles.
  5. Ghana : accusées de sorcellerie, plusieurs centaines de femmes vivent recluses dans des camps
    Le Ghana est l'un des derniers pays au monde où existent des "camps de sorcières" : cinq sont disséminés sur le territoire et abritent environ 300 femmes. Elles sont particulièrement visées par les accusations de sorcellerie qui les obligent à s'exclure de la société, en vivant souvent dans des conditions misérables. Certains recourent à cette stigmatisation pour éviter de rembourser une dette ou éloigner une épouse. Des ONG tentent d'obtenir leur réintégration dans leurs villages d'origine.